Categories

Catégories

Zeiss batis 135mm f2.8 full frame af sony
Zeiss batis 135mm f2.8 full frame af sony
Zeiss batis 135mm f2.8 full frame af sony
Zeiss batis 135mm f2.8 full frame af sony
Zeiss batis 135mm f2.8 full frame af sony

Zeiss Batis 135mm F/2.8 full frame AF Sony E

Zeiss Batis 135mm F/2.8 full frame AF Sony E: Garantie européenne.

  • Focale : 135mm
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Monture : Sony E
  • Angle : 18°
  • Grossissement maximum : 0,187x
  • Distance minimale de mise au point : 87 cm
  • Conception optique : 14 éléments en 11 groupes
  • Type de focus : Autofocus
  • Stabilisation d'image : Oui

Ordre sous commandement.

2136-695
1 Article

Références spécifiques

1 099,90 €
TTC
Quantité
Disponible

Stabilisation optique de l'image

La stabilisation optique de l'image (SOI) peut être associe à la stabiliation optique de l'appareil photo et vous permet, dans les 2 cas, d'obtenir des images d'une netteté et précision ultimes !

Autofocus fiable et fluide

L'autofocus est robuste et son fonctionnement est fluide et sans à-coups, pour des meilleures performances en termes d'image ainsi qu'une longévité sans pareille.

Construction en métal

La lentille est protégée de la poussière et des éclaboussures pour vous assurer de nombreuses années d'usage intensif.

Ecran OLED

L'écran OLED vous permet de lire avec précision la distance de mise au point ainsi que la profondeur de champ : la lisibilité est excellente même lorsque la luminosité vient à manquer.

2136-695
1 Article

Références spécifiques

Commentaires

Votre commentaire

Zeiss Batis 135mm F/2.8 full frame AF Sony E

Zeiss Batis 135mm F/2.8 full frame AF Sony E: Garantie européenne.

  • Focale : 135mm
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Monture : Sony E
  • Angle : 18°
  • Grossissement maximum : 0,187x
  • Distance minimale de mise au point : 87 cm
  • Conception optique : 14 éléments en 11 groupes
  • Type de focus : Autofocus
  • Stabilisation d'image : Oui

Ordre sous commandement.

Votre commentaire